Moto Club
  Alessandria  
Italia
 
 
Madonnina dei Centauri
HOME
                 
Internazionali
 
HOME

.
RALLYE
.
HISTOIRE
Rallye
Alessandria
Le Patron
Vierge
Photo Vierge
Sanctuaire
Marengo
.
.
.
sezioni
estere



Marengo, aujourd'hui 

Sur le site de Marengo fut construite une villa, inaugurée en 1846 par le pharmacien Antonio Delavo, qui y dépensa toute sa fortune.

 Aujourd'hui elle abrite un musée avec une collection d'armes appartenant à la Société Napoléonienne de Marengo (une association née en 1992) quelque restes de l'époque, et une bonne revue de presse, ainsi que quelques maquettes qui reproduisent les étapes de la bataille. 

Dans l'ancien et vaste parc qui la borde, se trouve l'ossuaire des morts, ainsi que le buste du général Charles Louis Desaix.

La célèbre colonne commémorative abattue à la chute de Napoléon, transférée à Fiume, remontée dans une villa à la fin de la première guerre mondiale, fut reportée à Marengo en 1922 après une pause au fort Bormida.

Aujourd'hui il n'y a plus le célèbre carrosse utilisé par Napoléon et Joséphine à Marengo au cours de la commémoration de 1805, il se trouve au lieu à Stupinigi at les afforts pour le rapporter à Marengo ont été vains jusqu'à ce jour.

Devant la villa il y a le monument à Bonaparte Premier Consul (non l'Empereur) du sculpteur Benedetto Cacciatori en activité à Milan jusqu'en 1871.

Le nom de Marengo à Alexandrie est présent dans deux rues. Desaix aussi a une à son nom sur le territoir municipal et de nombreuses entreprises s'inspirent à la célèbre bataille.

De Marengo prennent le nom par exemple les "bon-bon" produits par une Maison  de Bosco Marengo, à Spinetta on produit les " Baci de Napoléon", à Alexandrie la très célèbre "Polenta di Marengo".

A Spineta il y a encore l'auberge, aujourd'hui café, de la "Lungafame" un gallicisme (longue femme) qui semble se référer à une vivandière très grande, chez laquelle Napolèon s'arreta déjeuner, dégustant ce qui ensuite s'apellera "Pollo alla Marengo".

Cette recette proposée par certains restaurants de la province mérite d'etre redécouverte: il s'agit principalement de paulet sauté dans du vin de Madère et  accompagnè d'une sauce composée de champignons et d'écrevisses d'eau douce.